juin 18, 2024

L’ANPE fait don de tables-bancs à deux écoles dans la région des Savanes

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, édition 2024, l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) à travers son personnel féminin a apporté du soutien aux couches vulnérables de la région des Savanes. Les femmes de l’ANPE ont célébré cette journée avec la communauté de Nano dans la commune de Tandjouaré II et de Babona dans la commune de Tone 1. Elles sont allées témoigner leur solidarité et leur affection maternelle aux élèves en situation difficile d’études en leur apportant un don de l’ANPE : Il s’agit de 152 tables-bancs offerts à l’EPP de Djabdawour (Tandjouaré II) et à l’EPP de Babona (Tone 1).

Le choix de la région des Savanes par les femmes de l’ANPE pour célébrer la Journée internationale de la femme, et poser des actions concrètes au profit des couches vulnérables, s’inscrit dans la droite ligne de la politique de solidarité nationale et de l’inclusion sociale prônée par le Chef de l’Etat. L’initiative est également en accord avec les orientations de la feuille de route gouvernementale 2025.

En effet, compte tenu du contexte sécuritaire, le gouvernement togolais déploie davantage des programmes et projets au profit des populations de la région des Savanes à travers le Programme d’urgence pour les Savanes (PURS). Ledit programme met l’accent sur les secteurs sociaux prioritaires dans les différentes localités de la région afin de renforcer la résilience des populations.

Par ailleurs, la feuille de route gouvernementale 2025 place l’éducation au cœur de ses priorités, notamment à travers le projet P9 qui vise à augmenter les capacités d’accueil des établissements scolaires pour répondre aux besoins d’une éducation de qualité pour tous.

Cette journée du 08 mars a été aussi l’occasion pour les femmes de l’ANPE de sensibiliser les acteurs locaux sur l’orientation scolaire et professionnelle, et l’importance de la scolarisation de la jeune fille.

Sur le terrain, les femmes de l’ANPE ont été agréablement touché par la chaleur de l’accueil qui leur a été réservée par la population de Tampialim. Elles ont pu de près, témoigner leur solidarité aux élèves et à leurs parents.  Les autorités administratives et locales, les acteurs de l’éducation de la préfecture et les bénéficiaires directs ont exprimé leur gratitude au gouvernement togolais pour son engagement aux côtés des populations vulnérables et remercié la direction générale de l’ANPE pour leur initiative.

Pour rappel, l’année précédente, les femmes de l’ANPE étaient également dans la région des savanes où elles ont célébré édition 2023 de la journée du 08 mars aux côtés des élèves déplacés de la préfecture de Kpendjal du fait de l’insécurité. A ces élèves, elles ont fait des dons de vivres et de non-vivres.

Le 08 mars 2022, ce sont les enfants de l’orphelinat « La solution », d’Adétikopé (Commune d’Agoè-Nyivé 6) qui ont été les bénéficiaires des actions de bienveillance de l’ANPE à travers son personnel féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *